Louise Caplan : « Un oiseau chante », Guillaume Apollinaire